PETITS PAINS PITA DETENTE

Hello hello amigos, aujourd’hui petite recette très simple, très agréable pour tous les amateurs et toutes les amatrices de pâte à pain et pâte à pizza. Je vous propose ma recette secrète des pains pita ! Le secret c’est que ma pâte à pains pita est réalisée avec la même recette que ma pâte à pizza (ICI). Super bons pour grignoter, à l’apéro ou au dîner avec du salé, au goûter avec du sucré, au petit dej avec du beurre, le pain pita passe partout. Et surtout, il fait du bien aux papilles (et c’est super important)! Allez aux fourneaux!

Ingrédients

-250 g de farine

-125 ml d’eau froide-tiède

-1 sachet de levure boulangère

-1 pincée de sel

-1 pincée de sucre

-de la patience et une poêle

On fait comment?

Dans un saladier, mélanger la farine avec le sel.

Dans un autre récipient, délayer la levure avec un peu d’eau (et une demi cuillère à café de sucre pour nourrir la levure mais c’est optionnel). Couvrir pendant dix minutes pour réactiver la levure.

Quand la levure a légèrement moussé, ajouter celle-ci à la farine puis ajouter le reste d’eau. Mélanger à la main ou à l’aide d’une cuillère en bois (si comme moi, on en a marre d’avoir les mains pleines de farine, parce que ouais, c’est chiant). Rajouter de l’eau s’il n’y en a pas assez ou de la farine s’il y a trop d’eau, faut le faire au feeling.

Ensuite, ajoutez l’huile d’olive ou de votre choix puis continuez à pétrir. Et là désolée mais les mains sont nécessaires parce que bon, à un moment faut se mettre au boulot….

Quand la pâte a été bien pétrie, formez une boule dans votre saladier puis couvrez avec un torchon humide (pas mouillé, vraiment légèrement humide):

Attendez maintenant au minimum 2 heures (l’idéal est de laisser reposer une nuit, une journée).

Si tout se passe bien, la pâte doit avoir cette tête après la levée:

Quand la pâte est levée, séparez la pâte en 6 ou 8 petits pâtons que vous allez écraser comme des petits pancakes sur une plaque recouverte de papier cuisson comme ceci:

De préférence, je vous suggère de mettre de la farine sous les petits pâtons afin qu’ils ne collent pas au papier cuisson.

Ensuite j’ai mis la plaque au four non pas pour cuire les pains mais pour qu’ils regonflent un peu car mon four était tiède (environ une demi heure mais c’est pas nécessaire je crois).

Ensuite il faut prendre une poêle, la faire chauffer à feu vif. Lorsqu’elle est bien chaude, prenez un pâton mettez-le dans votre poêle bien chaude retournez régulièrement pour que votre pain pita cuise bien des deux côtés. L’idéal est que votre pain gonfle bien (mais souvent je n’y arrive pas et ça reste très bon).

Dès que le pain est cuit et bien doré des deux côtés, mettez-le dans un tupperware bien fermé afin que le pain ne se dessèche pas. Répétez l’opération avec tous les pains. Laissez un peu refroidir et HOP c’est prêt à être dégusté ENGLOUTI.

Encore désolée pour la qualité floue mais mon appareil photo déconne.
Que mettre en garniture?

Tout ce que vous voulez. Ici j’avais fait revenir des courgettes avec un oignon et de l’ail avec un peu d’huile d’olive. A côté j’avais coupé des tomates crues, j’ai disposé des tomates séchées, de la salade ainsi que des olives à la grecques dans une assiettes. Enfin, j’ai fait une petite sauce fromage blanc/moutarde/menthe/persil.

Voilà j’espère vraiment que vous allez tester cette recette, c’est vraiment simple, pas cher et délicieux. En plus vous pouvez manger ces pita avec TOUT. Alors n’hésitez plus, foncez faire ces pita du bonheur.

A ciao bonsoir, je vous embrasse !

PS: prenez grand soin de votre estomac

PIZZA VERDE DU CHILL

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, une petite recette de pizza pour rester dans la continuité de la dernière recette! Mais attention, je vous propose une recette qui vient donner un peu de piment, ou plutôt, un peu de vert dans votre pizza! C’est une recette vraiment facile mais qui change de la pizza à la tomate traditionnelle. Je vous présente ma pizza verde du chill! Pourquoi du chill? Parce qu’elle est facile et qu’elle n’est pas du tout digne d’une véritable et authentique pizza italienne. De plus, je l’ai faite à partir de mes restes de légumes que j’avais au frigo. Donc voilà, aucune excuse pour ne pas manger une pizza, même quand on n’a plus de pulpe de tomate. Passons à la recette!

Ingrédients

2 pâtes à pizza (pour faire 2 pizzas) vous pouvez trouver ma recette ICI

-1 petit poivron vert

-1 grosse courgette (ou 2 petites)

-2 boules de mozzarella

-Des feuilles de basilic frais

-Des olives vertes

-De la crème fraîche (facultatif)

-De l’huile d’olive

La recette

Coupez le poivron et la courgette grossièrement, en petit dés. Mettez un filet d’huile d’olive dans une poêle à feu vif et mettez les légumes coupés en dés. faites un peu sauter les légumes puis mettez à feu doux, le tout recouvert d’un couvercle. Laissez cuire jusqu’à ce que les légumes soient bien cuits. Mixez les légumes dans un blender ou avec un mixer, ajoutez si vous le désirez un peu de crème.

Parallèlement, étalez les pâtes ou la pâte à pizza sur deux plaques de cuisson et préchauffez le four au plus haut degré en mode cuisson par le bas si c’est possible (c’est important pour que la pâte à pizza soit bien cuite en dessous).

Quand vos pâtes sont bien étalées, mettez le mélange courgette/poivron/crème sur les pâtes à l’aide d’une spatule. Mettez ensuite les olives, les feuilles de basilic frais, ainsi que la mozzarella coupée en petits morceaux sur les pizzas.

Faîtes cuire les pizzas 10 minutes chacune en mode cuisson vers le bas puis lorsque la pâte est bien cuite, mettez le four en mode grill pour que la pizza grille sur le dessus. Sinon, cuisez vos pizzas avec le mode normal le temps qu’il faut (cela varie selon les fours).

La photo est floue mais la luminosité n’était pas assez au rendez-vous pour mon appareil photo grincheux (c’est la photo la moins floue que j’ai pu faire).

Si vous faîtes cuire plusieurs pizzas en même temps dans le four, il est important d’intervertir la place des pizzas. Sinon l’une risque d’être trop cuite et l’autre pas assez cuite. Si vous avez un four à pizza, vous n’aurez pas ce problème!

Allez régalez-vous (ou pas), à ciao bonsoir!

DE L’AVANTAGE D’AVOIR SES PROPRES HERBES AROMATIQUES CHEZ SOI

N’habitant pas dans une grande maison et n’ayant pas de jardin, je me disais que « ça sert à rien de planter des herbes aromatiques », que « ça va crever parce que j’ai pas la main verte », que « j’ai pas assez de place ». Mais que nenni! J’étais loin de la vérité. Le fait est que J’ADORE le persil, le basilic, la coriandre, la menthe, la ciboulette etc. Mais j’en avais marre d’utiliser des herbes séchées. Mêmes si c’est super pratique, ça n’a pas la fraîcheur ni la texture ni la couleur des herbes aromatiques fraîches que l’on vient couper à même le pot. En tant qu’humble cuisinière, je me devais d’acheter des herbes aromatiques!

Parfois, j’allais au supermarché pour acheter des herbes en sachet , en petite barquette, parce que pour consommer rapidement des herbes aromatiques fraîches, c’est la façon la plus simple. Mais le problème est que pour quelques pauvres feuilles de persil, il y a une TONNE de plastique, ce que je ne cautionne pas du tout, et surtout, ça coûte extrêmement cher pour ce que c’est. Le rapport qualité prix est vraiment bas. Et en tant que personne qui veut réduire sa conso de plastiques et d’emballage, je n’ai pas pu acheter ça plus qu’une fois.

Mais en tant qu’ambassadrice du goût, en tant qu’épicurienne affirmée, je ne pouvais pas me résoudre à préparer et déguster des mets sans une petite touche de persil ou de basilic frais!

Du coup, pour mon anniversaire, j’ai demandé des pots en terre, des billes en argile, du terreau (chez Jardiland) et des plantes sur le marché! Bon, je peux pas dire que ça a changé ma vie, mais j’étais dans une période stressante et le fait de voir tous les jours mes petites plantes, de les arroser, de les utiliser et de profiter de toutes leurs saveurs, ça m’a fait vraiment du bien. Le fait de voir les plantes pousser, le fait d’en prendre soin soi-même, d’utiliser ses propres plantes pour cuisiner c’est juste super cool.

Personnellement, j’ai acheté du basilic à petites feuilles (très parfumé), de la menthe et du persil frisé qui me semblent être les « basiques ». J’avais peur de mal m’occuper d’elles et de les faire périr (car j’ai fait périr des plantes sans le vouloir). Mais l’entretien est plutôt facile je trouve.

►WARNING◄

Mieux vaut isoler la menthe car elle risque de prendre toute la place dans un pot commun et d’éradiquer les autres plantes. Elle a tendance à se multiplier très vite. Donc elle est très facile à entretenir mais elle risque de « manger » les autres plantes.
La menthe a doublé de volume en une semaine
LES AVANTAGES D’AVOIR SES PROPRES PLANTES:

Tout d’abord, l’avantage MAJEUR d’avoir ses plantes en pot chez soi c’est de ne plus être dépendant des commerces. Même si acheter ses pots, son terreau etc coûte un certain prix (surtout si on choisit des pots en terre et pas en plastique), à long terme si on s’occupe bien de ses plantes ça coûte évidemment moins cher que d’acheter constamment ses herbes aromatiques par botte au marché ou au supermarché.

Ensuite, évidemment, les plantes fraîches, tout juste coupées ont un goût exceptionnel. C’est super bon pour la santé. Et au moins, on sait comment la plante est cultivée puisqu’on le fait soi-même!

Visuellement le fait d’avoir des plantes chez soi c’est juste top. Ça semble un peu bêbête vu comme ça mais juste, c’est super apaisant et agréable. C’est réconfortant et esthétique toute cette chlorophylle autour de soi!

C’est trop cool! C’est frais, c’est bon, ça sent bon, c’est trop bon. Du coup maintenant j’en mets PARTOUT. Et c’est TROP BIEN, tout le monde est content.

J’ajouterai des photos de mon persil et de mon basilic mais je vous laisse en compagnie de ma petite menthe super bonne, super goûteuse. Gros bisous et prenez soin de votre estomac et de votre esprit! C’est super important (surtout l’estomac qui a un impact sur l’esprit et le bien-être).